Le théâtre de la cité > Edito


Parfois je regarde le monde autour et j’ai peur de le trouver moins beau ; moins amusant ou poétique, crispé sur sa peur. Je comprends la colère, je suis d’accord avec cet électorat perdu qui ne sait plus quel président choisir, ou ne pas choisir, tant on ne croit plus à l’influence du politique sur la vie de tous les jours. Que faire ? Comment faire ?

Aujourd’hui, un peu plus encore qu’hier, je vous invite à venir vivre des émotions pures, en guise de thérapie contre le doute et la peur. Du rire, beaucoup, avec une « programmation humour » qui occupe une plus grande place, pour chasser les idées noires et nous libérer de ces temps d’état d’urgence. De l’émotion avec du théâtre fort, dans cet autre temps de la programmation générale.

Pas de tiédeur ! Et surtout pas avec les espaces qu’occupe la Compagnie Miranda, qui ne crée que des pièces extrêmes et bouleversantes, dans le jeu, l’esthétique et la mise en scène. La richesse, toujours, de nos compagnies locales qui continueront de se réinventer, et puis les rencontres coup de cœur du Festival d’Avignon. Les « RDV » continuent les jeudis avec des spectacles musicaux ou de formes légères et insolites. Mais il y aura aussi une nouveauté : les « RDV-Dimanche-Carte blanche », qui offrent un espace à ceux qui ne sont pas encore (ou pas tout à fait) professionnels dans l’administration, mais déjà dans la démarche artistique. Le festival des jeunes pousses continue sous la forme de « Carte Blanche » à 2 compagnies partenaires.

Et toujours les spectacles pour le jeune public (pour tout-petits ou plus grands) qui font notre fierté depuis des années déjà (avec même quelques spectacles le week end!). Sylvia et Cécile, aidées de leurs collaborateurs, vous présentent cette programmation après avoir vu et choisi la majorité des 100 spectacles présentés !

Quant à moi, je vais me laisser entraîner à cette nouvelle heure, 20h30, au Théâtre de la Cité, pour retrouver le beau du monde…



Thierry Surace
Directeur artistique